Economie

De VdAWiki.


L'économie de la Vallée d'Aoste est caractérisée par trois secteurs; le primaire (agriculture et élevage), le secondaire (industrie métallurgique) et enfin le tertiaire (tourisme et services). Tous ces aspects contribuent à la richesse de cette région.


L'agriculture et l'élevage

L'agriculture et l'élevage ont encore aujourd'hui beaucoup d'importance parce que, grâce aux nouveaux équipements ruraux et aux modernes systèmes d'élevage on a amélioré la qualité des produits. Les deux entreprises principales pour la production de la Fontine sont la Coopérative Valdigne et La Vache Rit. Un autre volet caractérisant ce secteur est le travail de la vigne. On produit avec les raisins des vignobles les plus hauts d'Europe “le vin des glaciers”, un excellent blanc de Morgex et de La Salle. Dans cette région on peut trouver aussi des élevages d'abeilles et de truites.


L'industrie

L'industrie métallurgique valdôtaine s'est développée à la fin du XVIIème siècle. La progressive augmentation de la requête de charbon de bois a causé une forte déforestation et a porté à une crise de ce secteur. Un autre grave facteur de crise est représenté par le libéralisme de Cavour qui en réduisant les droits douaniers a permis l'importation des produits étrangers. La richesse d'eau de la Vallée d'Aoste a rendu possible la production d'énergie hydroélectrique nécessaire au fonctionnement des fours électriques qui ont favorisé la renaissance du système productif local. Les principaux centres industriels ont toujours été Pont-Saint-Martin, Verrès, Châtillon et surtout Aoste où la Cogne a contribué à la production de l'acier au cours et après la Seconde Guerre mondiale.

Outils personnels